Toutes nos astuces

Astuces Jardinage

Ecologie au jardin d'hiver - décembre / janvier / février

Ecologie au jardin d'hiver - décembre / janvier / février

Jardinage écologique en hiver

Comment aider les auxiliaires à passer l'hiver ? Comment décourager d'autres animaux, moins utiles? Voici quelques idées pour créer un équilibre sain pour la saison prochaine.

Décourager les agents nuisibles

-Les rongeurs

Les rongeurs cherchent un endroit chaud les protégeant des prédateurs en hiver. Les souris creusent à cet effet des galeries dans le paillage autour des arbres, ce qui fait une extension des creux sous ses racines. Découragez-les en bloquant les entrées par des matériaux qu'elles n'aiment pas, tels que les branches de thuya, les tuniques d'ail, voire les cheveux humains. Gardez le paillage mince en fin d'année.
Vérifiez que vos entrepôts ne deviennent pas le garde-manger des souris.
Les lièvres peuvent causer des dégâts, à force de ronger l'écorce de vos arbres. Protégez-les à l'aide d'une grille, et mettez un peu de bois coupé par terre, ce qui les détournera des arbres.

-Les insectes

Parmi les insectes actifs en hiver, on compte les cheimatobies. Ces papillons de nuit se reproduisent en plein milieu de l'hiver et déposent leurs œufs dans les pommiers et poiriers. N'ayant que des ailes rudimentaires, les femelles doivent grimper le long des arbres. On les attrape en déposant des colliers de glu autour du tronc. Ils sont à mettre en place en automne et leur bonne installation est à vérifier pendant l'hiver.

-Les maladies liées à la pourriture

Si les feuilles tombées ne dérangent nullement dans un jardin sain, et abritent même de nombreux auxiliaires, celles atteintes de pourriture ou d'autres maladies doivent être enlevées pour éviter la propagation de spores. Ceci est aussi le cas pour les fruits.

Abriter les animaux auxiliaires

Pensez à la saison suivante, et abritez les animaux qui vous aideront dès le printemps à contrôler les agents nuisibles. Pour maintenir une population de coccinelles, ennemies de pucerons, entassez les tiges de roses coupées sur lesquelles des œufs seraient déposés, et détruisez-les seulement en printemps.
Les haies ou buissons spontanés fournissent de la nourriture aux oiseaux, mangeurs d'insectes, pendant l'hiver. Sureau, cornouiller, aubépine, et prunellier produisent des baies appréciées par les oiseaux, tout comme le lierre. Nettoyez les nichoirs avant l'arrivée de l'hiver. Abritez des hérissons, mangeurs de limaces, dans des tas de bois d'hiver.

Les aides à l'hivernage

Pour certains insectes, tels que les coccinelles et les chyropsis, des aides à l'hivernage sont disponibles.

Ecologie au jardin d'hiver - décembre / janvier / février Ecologie au jardin d'hiver - décembre / janvier / février Ecologie au jardin d'hiver - décembre / janvier / février